Mot du président


Depuis 2004, les pasteurs peuls WoDaabe de la région de Tahoua au Niger s’organisent pour relever les défis du pastoralisme et préserver leur mode de vie sur des sites semi-sédentaires. TABARKAT est née en 2009 de l’engagement des pasteurs peuls de l’un de ses sites, TADIST, pour la scolarisation des enfants de la zone et pour le maintien de leur élevage. Au départ, GOROM-RENNES-GOROM est interpellée par Daroussa ALBADE un de ces jeunes venus en France pour faire vivre leur famille par la vente de bijoux en argent. Au cours de ses voyages en France, Daroussa a rencontré de nombreuses personnes prêtes à soutenir sous une forme ou une autre le rayonnement de la petite communauté de TADIST. Le grand réalisateur Werner Herzog n’avait –il pas aussi contribué à se façon en filmant le retour des pasteurs de TADIST après les terribles sécheresses des années 1984 à 1989. Dans ce documentaire, Daroussa a 9 ans quand son père lui montre comment s’approcher et attraper une chèvre.

Aujourd’hui TADIST est en voie de devenir un village, et c’est essentiellement dû à Daroussa qui assure le lien entre la communauté de TADIST, les entreprises et les partenaires locaux, les autorités civiles et religieuses de la région et notre association. Dès lors que TADIST aura un statut de village, la communauté des pasteurs nommera son chef de village. Elle pourra alors servir de modèle aux autres communautés restées jusque-là en retrait des projets de développement.

Il était nécessaire de rendre plus visible les différentes actions, les avancées et les besoins de TADIST. Le site rénové de GOROM-RENNES-GOROM propose par sa nouvelle présentation de mettre en avant cette relation effective avec ces habitant(e)s.

Merci à Guillaume Pierre Dit Méry d’avoir réalisé ce travail effectué dans le cadre de son stage infographiste multimédia.

Christian BAZIN

Co-président de GOROM-RENNES-GOROM

Assemblée générale de l’association

Assemblée générale de l’association

Elle se tiendra le mardi 5 février 2019 à 19h Ferme de la Gautrais Saint Jacques de la Lande A l’ordre du […]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *